Non_Jazz #1902

19 février 2010
20:00au23:30

Le Non_Jazz est de retour pour nous surprendre encore !

hamaYôko

(jp)

Yoko Higashi est un(e) drôle d’oiseau touche-à-tout, fragile et robuste à la fois – cf. un extrait de sa performance de danseuse de buto, en duo avec Lionel Marchetti : http://www.youtube.com/watch?v=etypqpfjaSY
Solo, elle compose une drôle de (j)pop-électro déviante et somnambulique, pleine de suspense et de mystères, en absorbant dans son creuset d’étranges manipulations de sons, collages électro-acoustiques, musiques de film et déflagrations noise.

« This is genuinely far-out stuff, and much time is needed to assimilate its perplexing and disjunctive surfaces. » — Ed Pinsent, The Sound Projector

« There is something arrestingly theatrical about both her vocal delivery and the drama of the fragmented sounds set loose around her. Higashi strips pop melody to the bones and gives it a dark redressing in rags of sound. Like multi-coloured shards spilling free of a broken kaleidoscope, sub-bass drops, skeletal electronic punctuations, autumnal piano, cello and resonant guitar fuzz all flicker
in and out of a sound field dominated by a voice that can slip in a moment from sinister to utterly desolate. It’s an openended but original sound, a form of digital chanson with reduced vibrato. Scott Walker’s angular diminished chords or the abrasive gloom of Nico’s The Marble Index are possible comparisons, but the quotient of chaos here is definitely higher. » — Sam Davies, The Wire

http://www.myspace.com/hamayoko

Folle Église

(fr)

Surprenant trio – mixte (2 filles + 1 garçon) de Cherbourg : une drone-folk parsemée de mélopées de voix entrelacées, sur un lit de guitares qui claquent ou psalmodient : une batterie haletante, un violon plaintif et/ou grinçant et des clusters de synthés hypnotisants. Vagues échos/réminiscences de Popol Vuh, Supreme Dicks, TJO, Neil Young, Amon Düül… « sans » évoquer les chevauchées mono-drones les plus caverneuses du Velvet…

http://www.myspace.com/folleeglise

Tomoko Sauvage

(jp)

(new new age??)
Musicienne japonaise installée à Paris, Tomoko compose et joue avec de l’eau – utilisant des hydrophones (microphones sous l’eau) pour capturer le son subtil des vagues et des gouttes d’eau qui résonnent dans les bols en porcelaine. Elle tisse ces sons sereins en une trame électronique contemplative et sensuelle, jouant également, dans ses performances, avec les reflets dansant de la lumière (projecteurs) à la surface de l’eau. En 2010, son premier album solo, « Ombrophilia » est sorti sur le label américain either/OAR.

« « Ombrophilia » means ‘an abnormal love of rain’. Tomoko uses wooden cooking spoons to strike and stir Chinese porcelain rice bowls filled with water. The wobbly, chiming vesselsturn tuned water into a sort of natural synthesizer, complete with organic forms of envelope, modulation, pitch and decay. Tomoko captures the gloopy, ringing sonorities with subaquatic mic probes, then feeds the result through digital processing (…) This is super-quiet music (…) soothing and sensual, like a long hot bath. I could soak in it forever. » — Momus, in The Wire, May 2009

http://o-o-o-o.org/o/

Jassem Hindi

(lib)

Membre actif de la scène libanaise de musique improvisée. Détourne les machines, gratte sur du métal, triture tables de mixage, objets amplifiés et micros contact. Les textures sonores ainsi obtenues vont des blocs de harsh noise bourdonnants et ondulations de drones menaçants vers des manipulations s’apparentant plus à une forme de musique concrète no-fi.
Travaille principalement par dérivation. Se concentre sur l’antagonisme entre matières sonores brutes et geste musical. Il construit ses pièces par empilement de matériaux et changements abrupts.
Collaborations avec, entre autres: Toshihiro Koike, Michael Zerang, Annette Krebs, Axel Dörner, Christine Sehnaoui, Frédéric Le Junter…
Il produit aussi des performances et des installations plastiques, travaillant avec Rani nair, Mia Habib, Jenny Beyer.

http://www.myspace.com/hindij

Infos pratiques

  • 20:00 portes
  • 20:30 1er set
  • 5€

Comments are closed.